[Mercredi 27 mars] BLABLAS de l’ESS : « Une association paysanne en réflexion »

L’association « la Marmite », située à la Vraie-Croix, a récemment fêté son 10ème anniversaire. Elle fut fondée par des paysanNEs qui voulaient agir « contre l’imposition du modèle économique agro-industriel dominant qui montre ses limites (impasse sociale, écologique et économique), dans la solidarité avec celles-ceux qui le subissent et pour une « souveraineté territoriale » alimentaire, énergétique, sociale et culturelle basée sur une relocalisation de l’économie… »

Depuis, pilotée par une gouvernance collégiale, elle a développé des espaces de débat et de formation, accompagné des installations, organiser des parrainages, initié des réflexions, collaboré avec de nombreuses autres alternatives. Ceci explique peut-être cela mais la voilà confrontée à des enjeux qui mettent en cause la pérennité de ses initiatives et il nous semble important de les valoriser et d’interroger collectivement cette situation.

Rendez-vous au café de la Forge à Guillac pour le prochain BLABLAS à 19h30 !

Petite restauration Ptit bar à frites en terrasse ! (réservation conseillée)

[POLITIS] Hors série spécial Économie Sociale et Solidaire !

Attaché à la construction de la société des communs et aux idées alternatives, Politis publie un hors-série consacré aux initiatives innovantes de l’économie sociale et solidaire (ESS) : renouveau coopératif, développement numérique citoyen, enjeux démocratiques…

Sous la direction de Jean-Philippe Milesy, ce hors-série donne la parole à 30 acteurs majeurs de l’ESS. Dimensions internationales de l’ESS avec des tribunes ou des entretiens avec Thierry Jeantet, Gustave Massiah, Marie-Christine Vergiat… Volet politique des développements de l’ESS, avec Jean-Pascal Labille, Jean-Louis Laville… Construction d’une société des communs, avec Christian Laval, Benoît Borrits… Problématiques mutualistes, avec Stéphanie Soares, Alain Coheur…

Ce hors-série paraîtra le 14 février 2019. Il sera disponible deux mois en kiosques. Tirage : 35 000 exemplaires Il fait déjà l’objet de préventes mutualistes et associatives. Vente en kiosques et maisons de la presse. Abonnés à Politis.

Vous pouvez le commander ici. Pour les commandes en nombre, rendez-vous ici.

[Vendredi 29 mars] Soirée organisée par le Centre Social et le CADA de Guer !

Le centre social de Guer en collaboration avec le CADA organise une soirée galettes ouverte à tous le vendredi 29 mars à partir de 19h.

Une participation de 1 euro est demandée par adulte (pas de participation pour les enfants). Chaque personne est invitée à apporter une boisson.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 22 mars. Pour les personnes intéressées, les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 22 mars.

contacter : Elodie.DUGUE@COALLIA.ORG

[Editions] Les Editions du Commun : 9 livres pour 10€/mois

« Nous avons (aussi) besoin de vous !
En 2018, les 80 abonné·e·s ont compté pour un tiers de notre chiffre d’affaires lié aux ventes de livres.
Vous êtes déjà 65 abonné·e·s, vous pouvez nous aider à atteindre les 100 d’ici fin mars et ainsi continuer notre aventure !

Les librairies nous permettent de toucher plus de monde (61% des livres vendus). Ce qui est nécessaire pour que nos textes rencontrent des personnes qui ne nous connaissent pas encore, et ce grâce au travail des libraires.
En parallèle, les abonnements et la vente en direct (sur notre site internet, lors d’événements, etc.) représentent 62% de notre chiffre d’affaires lié aux ventes de livres. Comme pour un producteur de légumes, il s’agit de vente directe, sans intermédiaire, ce qui nous permet une meilleure marge.
Notre avenir dépend donc de ce savant mélange : de la diffusion et de l’appui que nous apportent les libraires et de la vente en direct.
Telle une Amap, les abonnements nous garantissent que tant de livres sont d’ores et déjà vendus et nous permettent plus facilement de projeter notre activité économique et ainsi rémunérer toutes les personnes ayant contribué à la sortie d’un livre. »
http://www.editionsducommun.org/abonnements-2019/

[Editions] Les Passagers Clandestins

MAISON D’ÉDITION INDÉPENDANTE

Tandis que le réel nous glisse entre les doigts, nous voulons arracher à l’histoire quelques fragments de vérité, interroger sans complaisance l’ordre présent des choses… 

et rappeler à toutes fins utiles que cet ordre-là ne s’impose pas à nous comme une évidence.

https://lepassagerclandestin.fr/index.html

 

[Vendredi 22 mars] RADIO CADOU fêtera sa 50ème émission avec Timbre FM !

VENDREDI 22 MARS 2019, de 10h à 14h17 !! RADIO CADOU fêtera sa 50ème émission !! Et ça se passera en direct de l’école et sur les ondes de Timbre FM, bien-sûr !

L’école René Guy Cadou réalise, depuis plusieurs années avec ses élèves, des émissions de radio mensuelles en partenariat avec la radio locale Timbre FM – 106.6MHz, située à Augan.
Pour la 50ème émission, Radio Cadou fait venir le studio mobile de Timbre FM à l’école pour réaliser un direct dans l’école.
Il sera entièrement mené par les élèves et réunira de nombreux intervenants invités à parler de sujets aussi différents que l’astronomie (avec le président de l’observatoire de Missiriac), le rapport aux écrans et les dangers d’internet (nous serons dans la semaine sans écran organisée par Ploërmel Communauté qui viendra en parler), les enjeux de la radio à l’école (avec des conseillers pédagogiques), le patrimoine de la commune (avec une association locale de valorisation du patrimoine communal) ou encore le métier d’assistante familiale (avec des parents d’élèves qui sont familles d’accueil).

Alors tous et toutes à l’écoute de RADIO CADOU, le vendredi 22 Mars de 10H à 14H17 !!

[Mois du Gallo] Le Gallo à l’honneur sur les ondes de Plum’FM !

Le mois du Gallo est une action annuelle qui s’inscrit dans le cadre de la promotion du Gallo dans la commune de Sérent avec la signature en juin 2018 de la Charte « Du Gallo, dam yan, dam vèr » (Du Gallo, oui bien sûr) et de la politique de la Région Bretagne en faveur de la transmission des langues et cultures régionales.

Un nombre important d’actions et d’événements tout au long du mois de Mars : http://www.plumfm.net/le-gallo-sur-les-ondes

[Podcast] « Plum’bat la campagne » au sujet du RIC sur Plum’FM !

Dans Plum’bat la campage cette semaine, retrouvez le débat sur le RIC enregistré à Saint Abraham en février 2019. Paul Molac, député de la 4e circonscription du Morbihan et Etienne Chouard, particulièrement suivi au sein des Gilets jaunes pour sa défense du RIC, débattent sur le Référendum d’Initiative Populaire.
Animé par Cédric André
téléchargement :
http://www.plumfm.net/plum-bat-la-campagne

[Samedi 30 mars] Assemblée Générale Association Les Landes- Monteneuf

L’Assemblée Générale de l’Association les Landes se tiendra au Centre les Landes à Monteneuf le 30 mars prochain à partir de 9h30.

Ordre du jour :

Assemblée Générale extraordinaire : modification des statuts
-Article 10 : bureau. Modification proposée sur la composition du
bureau.
– Et article 8 : pour mise en cohérence avec l’article 10.
AG ordinaire :
– 2018 : Rapport moral, d’activités et financier
– 2019 : Orientation et budget prévisionnel
Questions diverses : témoignage sur le projet associatif

Election du CA
Election du bureau

[Vendredi 22 mars] Conférence Gesticulée « Rurals II – le retour des communs », organisée par la Marmite

-A 20h au café de la Pente – Rochefort en Terre-

Les « biens communs » et autres « communs », objets de nombreuses initiatives dans les milieux « alternatifs écolo-solidaires » sont de retour ! Bonne nouvelle ?

Après RURALS ou La Convergence des Rustres, une histoire de ploucs dans la lutte des classes, l’épisode 2 nous plonge dans ce qui s’annonce être une « alternative à l’État et au Marché ». Rien que ça !

Après la chute tant criée du Communisme, les « biens communs », « communs » et autres « communaux » font un retour remarqué sur le scène économique, politique et médiatique dans le sillon de « l’open source collaboratif 2.0 ».

A travers l’exemple d’un G.A.S.E du Pot Commun, genre de Biocoop autogérée du Morbihan, RURALS 2 raconte la lutte historique du capitalisme contre les communs visant à détruire la « propriété d’usage » des communautés au profit de la « propriété lucrative » d’une société de classes.

Dès lors, quand les usagers sont traversés par la lutte des classes, comment faire vraiment « commun » ?

En bref, ces communs annoncent-t-ils enfin le déclin et la mort du capitalisme ou, une fois de plus, les conditions de son renouvellement ?