Podcast émission « le monde selon Etienne Klein », sur France Culture

Ecrit par juliette sur . Publié dans À découvrir, À écouter

On parle de plus en plus d’évaluation…

 
Atelier photocollage 16 XI 2013 4
Étienne Klein est l’un des chroniqueurs de l’émission « Les Matins » de Marc Voinchet, sur France Culture.
C’est un physicien, directeur de recherches au CEA (Commissariat à l’énergie atomique) et docteur en philosophie des sciences. Il est professeur à l’Ecole Centrale de Paris et dirige le Laboratoire de Recherche sur les Sciences de la Matière du CEA (LARSIM).
 
Tous les jeudis à 7h18, il offre 6 minutes souvent pleines d’humour durant lesquelles il mélange l’art de la vulgarisation scientifique avec un zeste de réflexions citoyennes.
C’est par ailleurs un passionné d’anagrammes et ses propositions sont souvent pleines de surprises.
 
Le 3 avril dernier, son intervention traitait de l’évaluation et d’un certain « facteur H »…

Pod Cast de l’émission Concordance des temps, sur France Culture

Ecrit par juliette sur . Publié dans À découvrir, À écouter

L’économie sociale et solidaire : une tradition française ?

 

téléchargement (18)podcast de l’émission du 08/03/2014

L’évènement législatif n’a pas fait un très grand bruit médiatique, mais sous l’éclairage de l’histoire économique et sociale des deux derniers siècles, il trouve une portée de bonne dimension. Le Sénat a adopté le 8 novembre 2013 le projet de loi sur l’économie sociale et solidaire […] Entre le marché public, qui se fonde sur le prélèvement des impôts, et le marché privé, qui s’appuie sur l’investissement de capital, il s’agit d’un marché qui s’organise selon l’association de ses membres, en concurrence directe avec le capitalisme ordinaire.

Mon invité Stéphane Gacon, maître de conférences à l’Université de Bourgogne, y poursuit des recherches sur ce thème qui est développé dans le cadre d’un important séminaire. Nous allons nous demander avec lui si les générosités, de sources diverses, qui ont inspiré l’essor multiforme de l’économie sociale depuis les débuts du XIXe siècle, avec des succès inégaux mais avec certains aboutissements remarquables, ont une chance de continuer d’apporter, parmi les brutalités de notre temps, encore quelque lumière spécifique.

 Jean-Noël Jeanneney

 

Emission « ESS Késako? » sur les ondes

Ecrit par juliette sur . Publié dans À découvrir, À écouter, Portraits et micro-trottoirs

L’étude de préfiguration pour la création d’un Pôle de développement de l’Economie Sociale et Solidaire, est entourée d’une quinzaine de structures, que l’on nomme comité de pilotage. Dans celui-ci, nous avons la chance d’avoir deux radios locales, que sont Plum Fm  à Sérent et Timbre Fm à Augan, celle-ci est portée par l’association APRALA.

Nous avons donc eu l’opportunité de pouvoir réaliser une interview avec chacune d’elle sur le projet de création d’un pôle de l’Economie Sociale et Solidaire. 

 

Les liens suivants vous mèneront à l’écoute de ces émissions.

Plum Fm: www.radiobreizh.net/fr/episode.php?epid=9720

APRALA, Timbre Fm: http://timbrefm.fr/les-emissions/rencontre-groupe-portage-essentiel-fevrier-2014/

 

Vie associative : 16 millions d’adhérents en 2008

Ecrit par juliette sur . Publié dans Opinions et réflexions

Source : http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1327

 Atelier photocollage 16 XI 2013 1

Résumé

En 2008, un tiers des personnes de 16 ans et plus, soit 15,8 millions de personnes, sont membres d’au moins une association. En prenant en compte les adhésions multiples, les associations totalisent environ 21 millions d’adhésions.

Quatre grandes catégories d’associations prédominent : le sport, les activités de 3e âge, la culture, les loisirs.

Les hommes sont majoritaires et adhèrent plus aux associations sportives, de loisirs ou en lien avec la vie professionnelle, tandis que les femmes privilégient les associations à but social (3e âge et défense de droits et d’intérêts communs).

L’adhésion progresse avec l’âge et culmine entre 60 et 75 ans. Elle est également plus fréquente parmi les personnes diplômées, les cadres, les professions intermédiaires et les personnes les plus aisées. Être adhérent est plus rare dans les grandes agglomérations.

Enfin, plus de la moitié des adhérents participent bénévolement aux activités de l’association.