SCOP le Contre Pied, Coopérative d’éducation populaire

D’abord, nous nous revendiquons héritiers du Pavé, héritiers de cette aventure commencée en 2007 à l’issue d’une recherche action de 3 ans qui nous a amenés à vouloir créer un outil de travail coopératif, autogestionnaire, égalitaire, utopiste, anticapitaliste… Cette expérience a été riche d’apprentissages, d’espoirs, de rencontres par centaines, de kilomètres par milliers ! Elle a été rude aussi, parce que l’autogestion, c’est pas simple tous les jours, et que certains des travers de la société que nous dénoncions, nous n’avons pas réussi totalement à nous en émanciper.

Et parce nous avons le sentiment d’avoir souvent ranimé l’espoir d’une éducation populaire politique et émancipatrice, nous n’avons pas envie de lâcher le morceau ! La transformation sociale reste notre objectif, et y’a du boulot, non ?? lire la suite

Retrouvez sur leur site leurs prestations de formation, d’accompagnement, de formation « in-situ », de conférence gesticulée ainsi qu’une une partie boutique (DVD) … Nous vous laissons découvrir leur site car nous ne saurons mieux l’expliquer que si vous le parcourez vous-même. 

L’escargot migrateur, what else?

Présentation:

Le postulat de départ de la démarche de l’Escargot Migrateur est qu’il est préférable de faire ensemble plutôt que de faire seul.
Sans doute cela vient-il du constat de l’inefficacité de l’individu isolé pour changer profondément les structures d’un monde construit par un petit nombre de personnes, dans l’intérêt d’un petit nombre de personnes. Peut-être que cela vient aussi d’un doute sur la pertinence d’une pensée individualiste qui, souvent, sert, reproduit, ou fini par rejoindre les intérêts de ce petit nombre de personnes, par cooptation ou par corruption.
Une chose est sûre : il nous apparaît, comme à tant d’autres, que le principal rempart contre l’appropriation du pouvoir par un petit groupe égoïste c’est de faire ensemble, de partager nos courages, de créer des espaces collectifs de lecture politique, de sortir les sensibilités de l’isolement, du sentiment d’inutilité ou d’impuissance, de mettre en commun nos ressentis, nos analyses et nos actions. lire la suite

 

Quelques thématiques  de formations: 

Animer des réunions participatives

Accompagner la coopération : animer une équipe, animer un réseau

Stratégie de mobilisation

Cirque, arts de rue et transformation sociale

lire la suite

 

 

L’association Graine de Sens et le projet d’école démocratique Libre

Envie de faire connaissance avec les membres de l’école et de construire ensemble les bases de notre future école démocratique ?
 
Viens participer à l’école d’été Graine de Sens !!!

  • Pourquoi ? Pour faire connaissance entre membres (jeunes et adultes accompagnant) de notre future école démocratique !

  • Quand ? un mercredi après-midi toutes les deux semaines de 14 à 17h (28 juin, 12 et 26 juillet, 9 et 23 août). 

  • Où ? Le lieu vous sera précisé prochainement ! La rencontre du 28 juin se déroulera au centre équestre de Tréhorenteuc.

  • Comment ? Avec ou sans tes parents suivant leurs disponibilités, sachant qu’un temps d’échange parents/membres actifs de l’association est proposé durant ces après-midis.

La seule condition demandée est d’adhérer à l’association Graine de Sens (minimum 15€/an) pour des questions d’assurance responsabilité et de faire remplir à tes parents une fiche de renseignement.
Pour une organisation optimale, un calendrier de présence en ligne sera mis en place pour tous les membres : il pourra être modifié à tout moment par ces derniers.

 

Aidez la graine de sens à pousser : Recherche de lieu

7 octobre 2017 : Journée de la transition au Centre Culturel de Josselin

Pour la cinquième année consécutive, Josselin en Transition organise une journée de la transition. Elle aura cette année pour thème « Les circuits courts ».

Au programme, entre autres, un forum associatif pour lequel nous vous invitons pour présenter par un stand votre association et son travail en lien avec la résilience et la décroissance mais également en participant à une discussion enregistrée par la radio Plum’ FM.

Outre le forum, cette journée sera riche en événements : espace de gratuité, projection de film, table ronde et débat, des animations autour d’alternatives (four solaire, poêle rocket, marmite norvégienne, climatiseur sans énergie), soupe aux cailloux et repas partagé le soir avant une soirée qui reste à définir par ailleurs.

Nous espérons vivement que vous pourrez être présents à ce forum prévu de 14h à 18h.

30/11 : Les Blablas de l’ESS « petites et grandes heures d’un pôle ESS en Bretagne »


annonce « Blablas de l’ESS » « petites et grandes… par essentielploermel

En 2006, le Conseil Économique et Social de Région préconisait la création de structures ancrées sur le terrain pour assurer une mission de diffusion de l’Économie Sociale et Solidaire.

L’objectif a été repris par la région et il s’agissait de créer un pôle par pays bretons. A ce jour, 15 pôles sont créés et trois sont en préfiguration, dont ESS’entiel Ploërmel.

L’idée est que ces structures soient portées par des dynamiques ascendantes qui regroupent les acteurs de l’ESS sur le territoire.

La perspective est, principalement, de diffuser l’Économie Sociale et Solidaire, ses valeurs et ses modalités d’exercice, de stimuler la création de projets coopératifs, d’accompagner les initiatives.

L’enjeu est donc vaste pour des équipes, aussi bien bénévoles que salariées, qui sont modestes mais leur mission peut a priori sembler comparable, voire faire doublon avec celle d’autres instances.

Alors qu’est-ce qui fait la différence ? Pourquoi des acteurs qui sont par ailleurs impliqués dans de multiples projets trouvent-ils encore le temps de participer à celui-ci ? Comment agir conformément aux valeurs et principes de l’ESS et quelle plus-value apporter par rapport aux fonctionnements de l’économie conventionnelle ? Comment faire collectif ?…

Les pôles de développement de l’ESS sont donc des initiatives récentes qui se construisent encore et progressivement.

Ils portent des projets qui reconsidèrent les problématiques de leur territoire et ce sont donc des aventures qui confrontent les habitudes des institutions et qui interrogent les personnes en les obligeant à réfléchir leurs fonctionnements.

Comme toute structure de ce type, les résultats sont « nuancés » pour dire les choses élégamment et pour les dire autrement : il y des petites et des grandes heures.

Comme la transparence est l’une des valeurs de l’ESS, c’est sur tous ces sujets que Anne Robic débattra avec nous.

Elle a accepté de venir partager avec nous sa motivation pour sa mission ainsi que l’expérience d’un pôle qui a porté plusieurs initiatives en relation avec la thématique rurale.

Ciné- débat

Les Remues-Méninges de l’ESS n°3

 
annonce remue méninges une même ferme à 38 ans… par essentielploermel

Vendredi 18 novembre  à 20h à la salle d’activité du Champ Commun à Augan et vendredi 25 novembre à 20h au cinéma Quai56 à Guer.

Dans le cadre de la dynamique ESS’entiel Ploërmel pour la préfiguration d’un pôle de développement de l’économie sociale et solidaire sur le territoire du Pays de Ploermel, ses acteurs ont choisi de travailler sur la thématique rurale et diverses actions sont initiées parmi lesquelles le vendredi 18 novembre et le samedi 26 novembre deux soirées Ciné-débat autour du film « Farre Bique » (le 18/11) de Georges Rouquier, et le film « Bique Farre » (25/11) de Georges Rouquier.
 
Deux sessions, car George Rouquier, a réalisé un premier film documentaire « Farre Bique » en 1946 sur la vie d’une famille de paysans, les Rouquier, qui est filmée au rythme des quatre saisons ponctuant leurs activités et leur relations. A peine romancé il relate la vie quotidienne de la paysannerie française avant les grandes mutations rurales.. Celui-ci sera diffusé vendredi 18/11 au Champ Commun à Augan à 20h, suivi d’un échange autour du sujet, petite restauration sur place. 
Puis trente huit années plus tard, une suite a été filmée par Georges Rouquier « Bique Farre » en 1983. Il retourne sur les lieux du tournage de « Farre Bique ». Ici c’est le monde qui a changé, les cuisines sont maintenant habillées de formica, l’agriculture est en passe de devenir une industrie mais les personnages sont toujours aussi vrais. La terre de la ferme Biquefarre est en vente, qui l’achètera ? Autour de cette trame, l’amour conjugal de Henri et Maria, la maladie de Roch, et les images du passé se mêlant à celles du présent. Celui-ci sera diffusé au cinéma Quai56 à Guer à 20h au prix d’entrée de ……… euros et en présence de Jacques Lemière, sociologue du cinéma. Un pot suivra cette dernière soirée. 
 
Après les projections nous aurons un temps d’échange que nous espérons le plus riche possible. 
 
Cette soirée se déroulera en partenariat avec le cinéma associatif Quai56 de Guer, le Champ Commun, Localidées et Timbre FM,  les CIVAM 56, le GAB 56 , la Confédération Paysanne,  Terre de Liens. 
 

 

26/10: Blablas de l’ESS « La vidéo pour mieux regarder et partager »

Comme chaque dernier mercredi de chaque mois, Au champ Commun à 19h30, un blablas de l’ESS

Avec le témoignage de l’association « les Passeurs d’images et de sons »


annonce blablas octobre « la vidéo pour mieux… par essentielploermel

26-oct

 Espace  de rencontre et d’échanges sur des sujets citoyens, dans une atmosphère conviviale, où l’on discute sérieusement, sans se prendre au sérieux. Les sujets qui y sont traités sont des sujets qui intéressent les différentes dimensions de l’Economie Sociale et Solidaire et notre territoire en milieu rural.

Les blablas ne consistent pas en une simple présentation d’activité mais bien à susciter une discussion sur la base d’une expérience de référence autour d’une problématique. Pour cette soirée, les Passeurs d’Images et de Sons seront nos témoins sur le sujet.

Les territoires ruraux sur lesquels nous vivons sont touchés par les effets d’un aménagement qui concentre les énergies et les moyens sur les métropoles, dans le cadre d’une économie de plus en plus financiarisée et spéculative, immatérielle et à tout instant délocalisable.

C’est la « France périphérique » dont parle Christophe Guilluy[1] avec toutes ses déshérences, la perte de ses services publics, l’essoufflement des collectifs, la disparition des lieux de convivialité et des vivre ensemble qu’ils rendaient possibles.

Elle commence dans les toutes proches banlieues des villes mais elle concerne aussi, au combien, les zônes rurales.

Alors, on pourrait se dire que c’est comme ça, que c’est plus fort que notre refus et notre courage et c’est en effet souvent le fatalisme qui colore les discours.

Pourtant, il y a des résistances et il y en a partout. Et s’il y a bien des raisons de s’alarmer, il y a aussi beaucoup d’exemples qui nous font croire qu’il y a encore des possibilités de changer notre monde.

Le projet des « Passeurs d’images et de sons », basé à Sérent, en fait partie parce qu’il vise à regarder différemment ce « monde fini » et à montrer des exemples de mobilisations personnelles ou collectives exemplaires.

C’est ouvert à tous et gratuit. Une petite restauration à prix libre sera proposée. Ces soirées sont enregistrées par Timbre FM, en vue d’être diffusées dans l’émission « le feuilleton de l’économie locale ». Ils seront également diffusés sur Plum FM

 

[1] Christophe Guilluy, La France Périphérique, Paris, Flammarion, 2014.

Les animations durant le mois de l’ESS (novembre) sur le Pays de Ploërmel

  • « L’heure du rencart »

plum-fm

Sur les ondes de Plum FM (102.1) à Sérent, les midis de 12h15 à 13h, acteurs de l’ESS du territoire ayant une manifestation, ou ayant envie de venir parler de votre activité vous pouvez prendre rendez-vous avec Votre radio associative locale Plum FM (0297733000), pour venir annoncer un événement ou présenter qui vous êtes.

http://www.plumfm.net 

  • « Le feuilleton de l’économie locale »

timbre-fm

Sur les ondes de Timbre FM (106.6) à Augan, tous les jours de semaine sauf le week end, de 8h à 9h, retrouvez les enregistrements après montage des soirées d’échanges des « Blablas de l’ESS » organisés par Localidées au champ Commun chaque dernier mercredi de chaque mois. Dans ces émissions, nous essayons de partager, avec le plus grand nombre d’auditeurs, sur des sujet citoyens, et qui plus est, sont en lien avec notre territoire rural. Tous, sont en présence d’une ou plusieurs personnes – structures de référence autour d’une problématique.

Ces émissions dans le cadre du réseau de la dynamique de l’ESS sur le territoire, seront partagées sur les ondes de Plum FM à Sérent.

la programmation :

 

  semaine 44 semaine 45 semaine 46 semaine 47 semaine 48
lundi 8h – 9h épisode 1 « bois d’ici  épisode 3 habitat participatif      
mardi  8h – 9h  épisode 2 bois d’ici  épisode 4 habitat participatif      
mercredi 8h – 9h  épisode 3 bois d’ici        
jeudi 8h – 9h  épisode 1 habitat participatif        
vendredi 8h – 9h  épisode 2 habitat participatif        

http://www.timbrefm.fr

 

flyeress_2016_impression-1 flyeress_2016_impression-2

  • jeudi 10 novembre : « Le bénévolat, un engagement citoyen » au Centre Social de Guer à 19h

Une dizaine d’acteurs se reconnaissant dans les valeurs de l’ESS, se rassemblent pour vous proposer une soirée ouverte à tous, et venir découvrir les actions portées par des habitant pour les habitants et le territoire. . 

Des stands de présentation de leurs activités, une buvette avec le Champ Commun,  une auberge espagnole (chacun ramène un petit quelque chose à grignoter et à partager) avec le SELîGuer, une animation musicale et possibilité d’enregistrer des annonces pour de futurs événements auprès de la Radio Timbre FM

Puis un temps d’échanges autour de la question « le bénévolat, un engagement citoyen » animé par Localidées sous un format participatif.

  •  Le samedi 12 novembre : Portes ouvertes de l’ESS aux AteliersReliés au Vaubossard à Concoret a partir de 14h

Une quinzaine d’acteurs se reconnaissant dans les valeurs de l’ESS, se rassemblent aux Ateliers Reliés à l’occasion du mois de l’ESS. Des stands et animations seront organisés l’apres midi, avec une restauration en soirée. Entrée gratuite et ouverte à tous, n’hésitez pas à venir rencontrer ceux qui font vivre les valeurs de l’ESS sur notre territoire.  plus de détails bientot. 

afficheremuemeninges-2

  •  Le vendredi 18 novembre et vendredi 25 novembre : Les Remue-Méninges de l’ESS 20h

Dans le cadre de la dynamique ESS’entiel Ploërmel pour la préfiguration d’un pôle de développement de l’économie sociale et solidaire sur le territoire du Pays de Ploermel, ses acteurs ont choisi de travailler sur la thématique rurale et diverses actions sont initiées parmi lesquelles le vendredi 18 novembre et le samedi 26 novembre deux soirées Ciné-débat autour du film « Farre Bique » (le 18/11) de Georges Rouquier, et le film « Bique Farre » (25/11) de Georges Rouquier.

Deux sessions, car George Rouquier, a réalisé un premier film documentaire « Farre Bique » en 1946 sur la vie d’une famille de paysans, les Rouquier, qui est filmée au rythme des quatre saisons ponctuant leurs activités et leurs relations. A peine romancé il relate la vie quotidienne de la paysannerie française avant les grandes mutations rurales.. Celui-ci sera diffusé vendredi 18/11 au Champ Commun à Augan à 20h, suivi d’un échange autour du sujet, petite restauration sur place à partir de 19h (galettes de 3 à 5.5euros). 

Puis trente-huit années plus tard, une suite a été filmée par Georges Rouquier « Bique Farre » en 1983. Il retourne sur les lieux du tournage de « Farre Bique ». Ici c’est le monde qui a changé, les cuisines sont maintenant habillées de formica, l’agriculture est en passe de devenir une industrie mais les personnages sont toujours aussi vrais. La terre de la ferme Biquefarre est en vente, qui l’achètera ? Autour de cette trame, l’amour conjugal de Henri et Maria, la maladie de Roch, et les images du passé se mêlant à celles du présent. Celui-ci sera diffusé au cinéma Quai56 à Guer le 25/11 à 20h au prix d’entrée de 5 euros et en présence de Jacques Lemière, sociologue du cinéma. Un pot suivra cette dernière soirée. .

Après les projections nous aurons un temps d’échange que nous espérons le plus riche possible. 

Cette soirée se déroulera en partenariat avec le cinéma associatif Quai56 de Guer, GAB56, Confédération paysanne 56 et Terre de Liens et CIVAM 56

 

  • Vendredi 18 novembre, le SELîGuer ouvre ses portes aux habitants au Champ Commun à partir de 18h

sel-i-guer

Le mois de l’ESS est l’occasion pour les acteurs d’ouvrir leurs portes et donner une occasion aux citoyens de venir les rencontrer, échanger sur leurs pratiques. Vendredi 18 novembre, le SELî Guer ( système d’échange local) vous invitent à leur auberge espagnole qui a lieu àla salle d’activtié du Champ Commun à 18h. Vous pouvez venir muni d’un petit quelque chose à déguster et à partager. Des ateliers pédagogiques vous seront proposés, pour vous expliquer le fonctionnement des SEL et de celui de Guer en particulier

http://seliguer.communityforge.net/

  • Le samedi 19  novembre : « Ciel d’Hiver » Ballade au rythme des contes et légendes sur les constellations à Néant-sur-Yvel à 20h30 (sur inscription auprès du CPIE forêt de Brocéliande).

Sur les hauteurs de la Lande, les sons, les ombres, les mouvements et une atmosphère bien particulière, vivez des émotions inhabituelles dans un site teinté de mystère. 
Sur inscription : CPIE Forêt deBrocéliande 02 97 22 74 62

  • Le samedi 19 novembre : Rencontre des Monnaies Locales Grand ouest

Galais-Logo2

Le Galais est la Monnaie locale complémentaire du Pays de Ploërmel http://www.monnaie-locale-ploermel.org

Rencontre non ouverte  au public. Il s’agit d’un rassemblement des monnaies complémentaires Locales Bretonnes. Pour réfléchir à une stratégie commune. Cette journée ara lieu à Augan, au Champ commun, dans la salle d’activité.

Une soirée conviviale dès 19h00, ouverte à tous, à la salle du foyer à Augan avec une pièce de Théâtre intitulé « Par ici la Monnaie » proposée par la compagnie La Tribouille.

 

  • Le mardi 22 novembre : « One-Man Show » – Les adoleschiants au Cinélac à Ploërmel à 20h

Franck Perrigault, consultant en santé publique, interviendra avec son spectacle humoristique qui dure 1h45 et porte sur l’adolescence, la vie sociale, la vie familiale, la sexualité, la drogue, les médias, l’école, etc,sous forme de saynettes avec une interaction du public.
Inscription par mail : e.theaudin@paysdeploermel-coeurdebretagne.fr 02 97 74 04 37

  • Le Mercredi 30 novembre : Un Blablas de l’ESS » Petites et grandes heures d’un pôle ESS en Bretagne » Par Localidées au Champ Commun à 19h30

logo-localidees-fondblanc

Les Blablas de l’ESS se déroulent tous les derniers mercredis de chaque mois. Espace  de rencontre et d’échanges sur des sujets citoyens, dans une atmosphère conviviale, où l’on discute sérieusement, sans se prendre au sérieux. Les sujets qui y sont traités sont des sujets qui intéressent les différentes dimensions de l’Economie Sociale et Solidaire et notre territoire en milieu rural.

Les blablas ne consistent pas en une simple présentation d’activité mais bien à susciter une discussion sur la base d’une expérience de référence autour d’une problématique. Pour cette soirée, Anne Robic sera notre témoin, salariée du pôle ESS de Morlaix.

 

C’est ouvert à tous et gratuit. Une petite restauration à prix libre sera proposée. Cette soirée sera en directe et  enregistrée par Timbre FM, en vue d’être diffusées dans l’émission « le feuilleton de l’économie locale ». Ils seront également diffusés sur Plum FM mais pas en direct. 

 

Vendredi 30 septembre: soirée spéciale « engagement citoyen » à Baud

30-09-cdd-pontivy

A l’initiative du Conseil de développement de Pontivy, à la Salle du Scaouët à Baud – Entrée libre

Programme :
19h – Assemblée générale de l’association :
Bilan de l’année du conseil de développement suivi d’un apéritif dinatoire.
20h – Conférence gesticulée par la SCOP le Contrepied
« Les incultes, une autre histoire de l’engagement » :
extrait de la conférence gesticulée ici :

A mi chemin entre le théâtre et la conférence, ce spectacle nous invite à partir de récits de vie à nous poser la question de ce qui conduit ou non une personne aujourd’hui à « s’engager ».
De la famille à l’école en passant par le travail, de la première rébellion à la première manif en passant par la première lecture, ce sont nos histoires qui s’entrecroisent…

Cette conférence est constituée de plusieurs « tableaux » sur lesquels le public est invité à intervenir pour, à son tour, raconter des anecdotes.

Avec humour et une grande interactivité, le spectacle nous amène ainsi à nous interroger sur les éléments qui nous conduisent à nous émanciper, à nous engager.

Pour vous y rendre, suivre « complexe du Scaouët »