[États Généraux du Post-Urbain]

La 3ème édition des États Généraux du post-urbain se déroulera à Ploërdut (au nord de Lorient) du vendredi 14 au dimanche 16 juin et traitera des Joies de l’autonomie et de ses communs, avec notamment pour objectif de bâtir un Programme d’actions écologiques et sociales du post-urbain.

Au menu : tables-rondes, conférences-débats et ateliers sur les devenirs économiques des campagnes, sur l’agriculture vivrière et le réempaysannement, l’habiter écologique et le droit à la vie locale dans les ruralités, l’autonomie énergétique et les mobilités, les biorégions post-urbaines et les cultures du vivant, les identités populaires et les autonomies politiques, la transmission des savoir-faire et les modes d’apprentissage…

Au total, 42 intervenant·es venant de 26 départements, des représentant·es de 20 organisations locales, régionales et nationales, et plein de collectifs, d’initiatives et d’habitant·es du cœur-Bretagne.

Programme / Inscriptions

[Réseau pour les Alternatives Forestières]


Les rencontres Grand Ouest du RAF (Réseau pour les Alternatives Forestières) auront lieu du vendredi 31 mai à 9h au samedi 1er juin à 18h au Lannic en Ploërdut (56).

Village des alternatives, forums ouverts, ateliers et démonstrations autour de la filière bois
Que vous soyez professionnel ou particulier, adhérent ou non au RAF, vous pouvez participer à ces rencontres : il reste encore quelques places ! Programme et inscriptions > ICI <

[Marché des Jardins de la Peignie]


Le marché aux artisans des Jardins de la Peignie (Ménéac) se tiendra dimanche 2 juin de 10 à 17h30.

Restauration sur place et de nombreuses animations : jeux en bois pour petits et grands, expositions, musique et déambulation dansante….

Le prix d’entrée est fixé à 1.

Retour sur le blabla de Juin « Un CADA et des bénévoles pour accueillir des réfugiés »

« Oui on les aide mais on reçoit beaucoup en retour, on apprend beaucoup  de ces rencontres »

« Ce sont de nouveaux habitants »

C’était le dernier mercredi du mois de juin, nous avions pour invité Rozenn Tanguy, salariée de l’association COALLIA sur Guer, pour échanger avec nous sur l’installation du Centre d’accueil de demandeurs d’asile (CADA) sur Guer. 

Retrouvez le podcast de l’émission ici. 

Les vidéos du blabla :

C’était à l’occasion du blabla de l’ESS de Juin 2018 !

Un CADA en milieu rural est avantagé sur la création de lien rapide par rapport à un CADA en milieu urbain. Cependant, la mobilité reste un frein important en milieu rural. 

un document qui reprend une présentation de COALLIA et du CADA de Guer : com CADA

Il y a environ 100 000 demandeurs d’asile pour 40% environ qui obtiennent le statut de réfugié. 60 personnes sont accueillies sur 4 commune pour le CADA de Guer. 

Les partenaires locaux sont le Centre social de Guer, les resto du coeur, les élus locaux, les habitants, les médecins, ..

Les besoins de bénévoles sont surtout sur la proposition de cours de français; de l’aide au déplacement , intégration dans la vie locale (fêtes des écoles, fête de la musique, rendez-vous estivaux,…)

Vous avez envie de donner du temps contacter Rozenn Tanguy (cf document de présentation pour les contacts)

Retour sur le blabla de Mai  » 1 commune : 3 restaurations collectives, et si on mutualisait? »

« On redécouvre le plaisir de préparer des produits frais et locaux » 

« Personnel revaloriser dans ses taches au quotidien »

« Des parents d’élèves ont changé d’école pour la cantine »

C’était le dernier mercredi du mois de mai, nous avions pour invité Delphine Marot, salariée de l’association CPIE Forêt de Brocéliande, pour échanger avec nous sur le projet de mutualisation de restauration collective sur Concoret.

Retrouvez le podcast de l’émission ici.

La vidéo du blabla :

 

C’était pour l’occasion du blabla de mai 2018 ! 

La question de l’alimentation a toujours fait partie du CPIE du fait d’une activité d’hébergement et de restauration. Ce sujet occupe un poste depuis 2013. L’enjeu a pris de l’ampleur depuis la crise agricole. 

Le CPIE a réalisé un état des lieux des restaurations collectives sur le Pays de Ploërmel. Ce qui ressortait de l’étude est qu’il y avait très peu d’échanges entre les différentes restaurations collectives d’une même commune. 

A Concoret = 3 restaurations collectives, dont deux dans le même bâtiment et la troisième a 500M.

La mutualisatioon était donc une évidence. Les objectifs de la mutualisation portent sur : permettre aux équipes de ces trois restaurations collectives de se rencontrer; avoir une culture commune du développement durable; avoir des approvisionnements et des volumes plus importants de livraison de produits; mutualiser les pratiques, une formation commune de cuisine; un outil commun de gestion pour une meilleure maîtrise des coûts. 

LEs freins repérés pour ce type de projet est qu’on rajoute du temps de travail aux équipes salariées de ces restaurations collectives en plus de tout le reste à continuer d’assurer. il faut une vrai conviction. 

Ce que ce projet permet entre autres : 

  • ré ouverture de l’épicerie
  • favoriser l’installation de maraîchers (pour les légumes de saisons) sur le territoire et valorisation de ceux existant en amont du projet
  • axe de sensibilisation dans l’école, en séjours d’été
  • collaboration possible avec un projet sur plélan le grand entre un magasin de producteurs et la mutualisation peut mener sur de la transformation des surplus

Pour que ce type de projet avance il faut une volonté politique, technique et de la clientèle également. 

11/07/18 : Conférence gesticulée par la SCOP le Contrepied

La SCOP le ContrePied, propose ce mercredi 11 juillet à 19h30 à l’estaminet du Champ Commun à AUGAN une conférence gesticulée

Ceci n’est pas un spectacle, ceci n’est pas une histoire. Ce que vous allez entendre, ce sont des bouts d’histoires, de petites histoires.

A partir de nos récits de vie, de nos souvenirs, nous nous sommes posé la question de l’éducation populaire, et de ce qui conduit ou non une personne aujourd’hui à « s’engager ».

De la famille à l’école en passant par le travail, de la première rébellion à la première manif en passant par la première lecture, ce sont nos vies qui s’entrecroisent…

L’une était féministe, l’autre pas. L’un avait des parents communistes, l’autre pas, Les une parlaient politique à la maison, les autres ne savaient pas comment votaient, leurs parents. Les uns habitaient des HLM, les autres des pavillons. Les uns ont adoré l’école, les autres l’ont détestée…

Cette conférence est constitué de plusieurs « tableaux » sur lesquels nous proposons aux volontaires du public d’intervenir pour, à leur tour, raconter des anecdotes.

De fil en aiguille, cette conférence met en évidence des éléments qui nous ont conduit, qui vous ont conduit à nous émanciper.

29 et 30/09 : Table ronde inter cafés associatifs ça continue !

Invitation aux collectifs de bars à venir se réunir de façon officielle lors de l’événement « la petite chope » festival des bières du coin organisé au barzouges le weekend du 29 et 30 septembre.
Une table ronde le dimanche 30 septembre à 11h pour se retrouver , débattre, échanger et partager nos expériences autour de l’organisation de ces lieux créateurs de liens et de cultures en tout genre ! ( Sacem, rémunération des artistes, programmation, approvisionnement, fournisseurs, bénévoles … etc … ). 
L’idée est aussi de trouver des solutions ensemble et se se fédérer pour que des lieux comme les nôtres continuent à exister.
 
Au Bar’zouges ils fêtent leurs 5 ans et l’idée est d’ouvrir cette rencontre aux cafés plus anciens ou plus récents ou aux projets qui se montent. ( Nous avons beaucoup été sollicités pour aider à des créations de cafés ces deux dernières années). On peut aussi élargir aux régions voisines de la Bretagne … Plus on est de fous ….
 
Cette rencontre serait un préambule à créer un forum inter cafés associatifs sur une journée ou un weekend fin 2018 ou début 2019 …. Organisé par le barzouges ou pourquoi pas ensemble …

Appels à projets

  • 100% inclusion 

A relayer auprès de partenaires qui souhaiteraient se regrouper pour proposer des réponses innovantes en faveur des demandeurs d’emploi jeunes ou moins jeunes.

A4-100inclusion-07

 

  • Accélérateur Initiatives jeunes

Vous avez entre 18 et 29 ans ? Vous avez un projet innovant et qui participe au dynamisme du territoire breton ? La Région Bretagne peut vous donner un coup de pouce financier. Candidature avant le  12 octobre 2018 

Plus d’informations

  •  

Financements réservés aux entreprises de l’ESS

La future programmation européenne prévoit des financements réservés aux entreprises de l’ESS

Les travaux de réflexion sur l’avenir de la politique de cohésion ont commencé à Bruxelles pour la programmation financière 2021-2027 de l’UE.

La Commission souhaite créer le Fonds social Européen plus (FSE+). Sur 100 milliards d’euros de dotation, 25% seront alloués à des projets visant l’inclusion sociale, et des dispositions sont prévues pour remédier au manque d’accès au financement des entreprises de l’ESS.

Autre évolution, le programme InvestEU rassemblera plusieurs programmes de financement dont un, doté de 4 milliards d’euros, consacré aux entreprises sociales et aux microentreprises de personnes défavorisées.

Enfin, un vote favorable, en faveur de la création d’un statut européen pour les entreprises de l’ESS a été
exprimé par la commission de l’emploi et des affaires sociales le 23 mai.
L’ESS peut se féliciter de cette avancée, mais des progrès peuvent encore être faits. Nous vous tiendrons informés des suites données et n’hésiterons pas à vous mobiliser pour des actions de lobbying.
Contact
Lauriane Cuisinier—chargeprojet1@cress-bretagne.org

Annonces, emplois, lectures

FORMATIONS

  • A vos agendas : formation « les fondamentaux de l’ESS !

Le processus a été long, mais nous y sommes parvenus : Uniformation a validé l’organisation de trois sessions de formation de 2 jours en Normandie, Pays de Loire et Bretagne. La prise en charge est assurée via le FIES (Fonds d’intervention de l’économie sociale).
Le Collège Coopératif en Bretagne est l’organisme de formation et les 3 Cress sont partenaires. La formation
sera dispensée par Yves Cariou (Oxymore). Chaque session comprendra 12 stagiaires (une personne par structure).
Les dates :
 En Pays de Loire—27-28 septembre
 En Normandie—11-12 octobre
 En Bretagne—22-23 novembre, 20 square de Broglie à Rennes

Contact
Françoise Hurson—fhurson@cress-bretagne.org

  • Les Formations de l’automne à la Marmite : http://www.association-la-marmite.fr/actualites,18/formation-de-l-idee-au-projet-la-session-d-automne-est-programmee,1122.html
  • Nouvelle formation qui se prénomme « Initiation à l’entrepreneuriat solidaire et durable » formation pré-qualifiante. réunion d’information le 04/07 à Quévert – brochure-initiation–lentreprenariat
  • Formations de formateur-accompagnateur Cycle 1 « Pédagogie de l’émergence » – brochure accompagner l’entreprendre et Cycle 2 « Accompagner l’entreprendre » qui vont démarrer à partir de fin septembre. – brochure pédagogie de l’émergence  (pour inscription les contacter)
  • Programme de formations 2018 du KERFAD. – Affiche-Programme-formation-2018

EMPLOI, STAGES, SERVICE CIVIQUE

 

LECTURE

  • Le monde des Grands Projets et ses ennemis / Voyage au coeur des nouvelles pratiques révolutionnaires.
Serge Quadruppani | La Découverte | 2018 | 164 p. | 13 €
Ce brûlant petit livre, écrit par un ardent compagnon de route de Notre-Dame-des-Landes, de la vallée de Suse et des « cortèges de tête » des manifestations de ces dernières années, a pour ambition de cerner la nouvelle subjectivité collective révolutionnaire qui émerge en de nombreux endroits de la planète : hétérogène, multiforme, d’une grande richesse culturelle et réflexive, parcourue de forces contradictoires mais unifiée par son ennemi même (…).