Rendez-vous avec l’Économie Sociale et Solidaire

A travers ce rendez-vous radiophonique, il s’agit de mieux comprendre ce qu’est cette économie, de rencontrer et donner la parole aux acteurs du territoire, de mettre en lumière (et en sons!) les initiatives du coin, en lien avec la

crée par ESS’entiel sur le Pays de Ploërmel.

Pour en savoir plus, c’est là :

https://essentiel-ploermel.fr/ ou sur Facebook

Édito spécial : Qu’avons-nous raté ?

Heureusement, nombreux sont les appels à faire barrage à la venue au pouvoir de l’extrême droite en France car il ne s’agit plus seulement de parler du Rassemblement National. ESS’entiel Ploërmel, pôle de développement de l’économie sociale et solidaire du Pays de Ploërmel, rejoint bien évidemment ces mobilisations citoyennes, associatives, syndicales, universitaires… pour dire l’urgence à essayer d’éviter le pire en s’engageant fermement.

CertainEs diront que l’idéal républicain qui faisait le socle de notre société fait depuis longtemps l’objet de multiples attaques. Mais ce qui nous menace à court terme est une remise en cause encore plus radicale. Ce Rassemblement qui nous est présenté comme partie prenante de l’arc démocratique national est allié avec celui qui, au pouvoir en Hongrie depuis quelques années seulement, a laminé la liberté de parole des médias au profit d’une « démocratie illibérale ». D’ailleurs, ce travail a déjà commencé en France avec la concentration des médias dans l’escarcelle de quelques magnats – dont certains portés par la mouvance industrielle ultra catholique bretonne – par ailleurs soutiens financiers directs du RN.

Ses modèles se trouvent aussi chez un libertarien argentin récemment arrivé au pouvoir par la vertu des urnes et qui, en quelques mois, vient de remettre en cause les services publics et les solidarités. Et il arrive, tout comme certains prophètes de la Silicon Valley, à faire cohabiter cette idéologie « ultra-libérale » avec la remise en cause « ultra-conservatrice » des droits des femmes, des minorités… C’est aussi par des élections démocratiques que le parti nazi arriva au pouvoir en Allemagne il y a 91 ans : on sait ce qu’il advint. C’est la peur et la colère qui alimentèrent ce cercle infernal et on peut constater que les mêmes motivations sont à l’œuvre maintenant.

Depuis des années, nous, membres de la « grande famille de l’ESS », plaidons pour une autre économie, pour amender le système… Nous portons des messages et aussi des actions pour tenter de répondre aux enjeux d’une société fracturée, précarisée… Et pourtant, les résultats électoraux des dernières semaines nous montrent que nous sommes loin d’avoir atteint nos objectifs. Même si nous parvenons à éviter le pire, une nouvelle phase s’ouvre donc où nous devrons nous interroger pour savoir ce que nous avons raté et pourquoi.

P.S.
Thimotée Duverger, universitaire spécialiste de l’ESS et analyste engagé, vient de publier une efficace analyse des risques encourus par le monde associatif et l’économie sociale et solidaire si l’extrême droite et ses idées arrivaient au pouvoir. https://www.alternatives-economiques.fr/timothee-duverger/rassemblement-national-une-menace-acteurs-de-less/00111491

Déambulaterre, le journal citoyen

Retrouvez > ICI < les actualités de Déambulaterre, le journal citoyen en ligne des Déambulateurs 56

Formation CREOPSSe : les inscriptions sont ouvertes !

La coopérative Le Champ Commun (Augan) accueille une nouvelle session de la formation CREOPSSe à partir du 5 novembre.

Le CREOPSSe, c’est quoi ?

Un parcours de formation professionnelle pour apprendre à monter un projet et / ou à gérer une structure dans le champ de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) avec une recherche permanente de cohérence entre les visées (sociales, culturelles, écologiques, besoins du territoire…) et les moyens opérationnels à mettre en oeuvre (gestion commerciale, financière, juridique, gouvernance…). Le programme s’appuie sur une pédagogie active et collaborative, dans l’esprit de l’éducation populaire.

Le CREOPSSe, c’est pour qui ?

Toute personne souhaitant entreprendre ou piloter un projet avec une forte dimension ESS : demandeur·euses d’emploi, salarié·es, coordinateur·ices et responsables de petites structures en poste. Le coût pédagogique de la formation est pris en charge par la Région Bretagne et une aide individuelle peut être accessible pour les demandeur·euses d’emploi.

La session 2024-2025 se déclinera en 3 cycles progressifs (pouvant être suivis à la carte, c’est-à-dire indépendamment les uns des autres) :

Initiation – passer de l’idée au projet (105h) : du 5 novembre au 26 novembre 2024
Phase d’étude – création du projet (413h) : du 9 décembre 2024 au 6 mars 2025
Phase de pilotage – développement du projet (371h) : du 26 mars au 17 juin 2025 (dont 2 semaines d’immersion)
 
Des réunions d’information collectives se tiendront dans les locaux du Champ Commun (2 rue de la Croix Rouge à Augan) aux dates suivantes :

Lundi 24 juin – 14h
Mercredi 24 juillet – 10h
Mardi 13 Août – 18h (en visio)
Jeudi 5 Septembre – 14h
Vendredi 20 Septembre – 10h
 
 

DIFFUSION

Rendez-vous tous les derniers mercredis du mois dans un café associatif ou coopératif du territoire !

L’ESS, c’est avant tout des valeurs ! ce sont des rencontres qui ont du sens ! c’est une aventure collective ! c‘est un projet d’Education Populaire politique !